Les granulés d’herbe de l’Allgäu.

Production de fourrage avec le soutien de l’Unimog.

Un an d’Unimog U 529 à l’essai. Chez la coopérative RegioGras eG qui a son siège à Hergatz dans le district de Lindau, cela signifie : environ 1 000 heures de fonctionnement et environ 35 000 kilomètres au compteur. Le bilan : « Aucun tracteur ne peut rivaliser avec cette consommation de carburant. L’Unimog a de loin la consommation la plus basse », déclare le directeur Toni Eller. Dans le passé, la coopérative, qui s’est spécialisée dans le séchage de l’herbe et du maïs avec ses 830 membres, a déjà utilisé des Unimogs. À l’époque, c’étaient des 2100 et des 2400.

Nous avons déjà usé une douzaine d’Unimog.

Toni Eller, directeur de RegioGras eG

Un Unimog vert pour des mains vertes.

Il était temps pour les associés de l’Allgäu d’acquérir de nouveau un Unimog moderne. Et afin que celui-ci réponde aux exigences des raffineurs d’aliments pour bétail laitier, il a été commandé avec toutes sortes d’équipements spéciaux auprès de la représentation générale Unimog Knoblauch-Wohlgschaft de Wangen : pneus 495, dispositif de régulation de la pression des pneus, dispositif d’attelage K80, phare additionnel et caméra derrière. Pour le conducteur, il y a eu une radio compatible Bluetooth pour couronner le tout.

Le 529 est en activité d’avril à novembre. « " Ensuite, il est désenregistré », explique Toni Eller. Car son nouvel Unimog n’a qu’une seule fonction : rouler. Comme service en option, la coopérative propose à ses membres, qui devraient parcourir de longues distances pour se rendre à la station de séchage, de venir avec l’Unimog, de charger l’herbe et de l’amener à la station. L’Unimog U 529 roule à 90 km/h et tracte sans difficulté la chargeuse Pöttinger Jumbo d’une capacité de 40 mètres cubes.

En chemin dans les champs comme sur la route.

L’équipement du porte-outils agricole comble toutes les exigences, sans en laisser une seule de côté. À bord tout est pensé pour une utilisation sur la terre et la route : pneumatique de traction, plateau agricole, chape d’attelage, système hydraulique pour remorque et une cabine correctement équipée avec climatiseur et un « siège particulièrement confortable », comme le souligne Marius Vaske. Les Unimog sont utilisés dans le cadre de la logistique de transport. Ils parcourent dans certains cas jusqu’à 50 km des locaux de l’exploitation jusqu’aux champs.

« Nous raffinons les plus belles pièces de nos membres », explique Toni Eller, en faisant référence aux coupes d’herbe. Cette herbe de haute qualité est transformée en granulés d’herbe dans la station de Hergatz. Dans l’alimentation des ruminants, en particulier des bovins, mais aussi des chevaux et des chèvres, les granulés d’herbe sont utilisés depuis des années avec un très bon succès. De cette manière, il est possible, d’une part, d’améliorer considérablement le rendement des animaux par le fourrage de base, et d’autre part, de réduire ainsi l’achat de fourrage concentré.

De bons produits de l’Allgäu.

« En matière d’alimentation, environ 70 % de la demande de protéines dans l’UE est couverte par les importations », indique la coopérative RegioGras eG. Ses granulés d’herbe se composent d’herbe séchée à l’air chaud et pressée en pellets provenant des prairies environnantes de la zone des trois frontières. Grâce au séchage rapide et au processus à faible perte, tous les ingrédients importants (vitamines, minéraux) sont conservés et la structure des protéines est transformée par traitement thermique en protéines « protégées » stables dans la panse.

Environ 40 stations de ce type sont exploitées en Allemagne, la plupart dans le sud du pays. La coopérative transforme et commercialise annuellement 140 000 tonnes d’herbes pâturées et de granulés de maïs de l’Allgäu.

1/4
hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl