«L’Unimog è imbattibile.»

L’agriculteur Udo Leib adore son nouveau U 529.

« Chez moi, l’étoile bat dans ma poitrine », dit Udo Leib. Cet agriculteur et viticulteur de 57 ans, originaire de Hahnheim, au sud de Mayence, ne peut plus s’empêcher de s’extasier lorsqu’on l’interroge sur sa dernière acquisition, un Unimog U 529 : « Utilisé avec des outils frontaux, l’Unimog est imbattable, la cabine avec sa grande vitre panoramique est idéale pour une bonne vue panoramique et je consomme un tiers de carburant en moins avec ce véhicule qu’avec un tracteur agricole. On ne peut qu’aimer l’Unimog. » Ce qui ressemble à la présentation d’un texte publicitaire de Mercedes-Benz par Udo Leib est en fait sa conviction profonde. « Entre-temps, ce nouvel Unimog est mon quatrième. Tout a commencé avec un 406, puis un U 1400 et enfin un U 300. »

Fertiliser, semer, labourer, déchaumer.

Il travaille 150 hectares de terres arables avec son Unimog peint en noir. Fertiliser, semer, labourer, déchaumer - l’U 529 entièrement équipé est mis à contribution tous les jours. « La puissance (286 ch) de l’Unimog est tout simplement géniale », se réjouit l’agriculteur Udo Leib. Cet agriculteur originaire de Rheinhessen est un homme à poigne et une vraie nature joviale qui a derrière lui une longue carrière dans le carnaval, qui vend ses vins sur les marchés hebdomadaires de Mayence et de Wiesbaden en divertissant ses clients et qui mène depuis peu un quadruple attelage. Un attelage à quatre chevaux avec lequel il fait trotter à travers la région, en tant que cocher chevronné, les Frisons qu’il a lui-même élevés. Pendant les promenades en calèche, les habitants et les touristes peuvent déguster ses vins - un grand moment de plaisir avec l’animateur Udo Leib.

Tout en noir.

« Chez moi, tout est noir à la ferme : l’Unimog, ma nouvelle Mercedes-Benz Classe G et bien sûr mes chevaux. » Son Unimog est équipé de deux doubles plateaux à changement rapide et peut être utilisé pour presque tous les travaux dans les champs et sur la route. Les puissants dispositifs de levage à l’avant et à l’arrière, ainsi que les prises de mouvement avant et arrière peuvent faire fonctionner tous les outils rapportés nécessaires. Avec une puissance de 210 kW, la prise de mouvement arrière répond à toutes les attentes. Il a également fait monter d’usine sur son poste de travail favori le système régulation de la pression des pneus TireControl (augmentation de la force de traction jusqu’à 100 pour cent), un ventilateur réversible, un refroidissement par vent de marche, un entraînement hydrostatique pour une conduite en continu et une boîte mécanique automatisée.

1/15

Une trémie d’engrais d’une capacité de trois tonnes.

Et comme l’efficacité est particulièrement importante dans son entreprise, Udo Leib a lui-même pris l’appareil de soudage en mains lorsqu’il s’est agi de l’engrais : sa trémie d’engrais, que l’Unimog porte sur son dos, peut contenir pas moins de trois tonnes de granulés. « Il me suffit de la recharger deux fois et j’ai terminé ! » À la ferme Sonnenhof, on ne tergiverse pas longtemps, ce sont des hommes d’action qui sont à l’œuvre. Avec son fils Johannes, la génération suivante est prête depuis longtemps. Son père Udo lui laisse toute latitude. Ce n’est que lorsqu’’il s’agit de conduire l’Unimog qu’il devient sérieux : « C’est moi qui conduis l’Unimog - et personne d’autre ! »

Projet mis en œuvre avec le partenaire UGV :
KBM Motorfahrzeuge GmbH & Co. KG

visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl