Venue, vision et labourage…

…telle est, en bref, la carrière de l'Unimog au sein de l'exploitation agricole de la famille Fraatz.

L'exploitation agricole de la famille Fraatz est très diversifiée : Outre les terres agricoles d'environ 260 hectares, l'élevage bovin et l'élevage porcin, y compris l'engraissement, font également partie des activités de l'entreprise familiale que Michael Fraatz dirige avec son père Bill et son oncle Tilo. En conséquence, les différentes tâches d'une journée de travail que se partage Michael Fraatz avec son père et son oncle à Pölzig, une petite commune paisible de Thuringe, sont également très variées. Mais peu importe qui se charge de telle tâche tel jour, il est très probable que le travail soit assuré avec l'un des Unimog que la famille Fraatz possède. La flotte comprend actuellement trois machines universelles motorisées.

Le labourage s'est avéré être le facteur clé.

Michael Fraatz garde un bon souvenir du premier Unimog acquis à l'époque par l'entreprise parentale. « Aujourd'hui encore, mon père raconte qu'il y a presque 20 ans, il s'agissait d'une démonstration dont il avait été convenue spontanément, afin de tester un Unimog pour le labourage », explique le jeune agriculteur en ce qui concerne l'histoire de l'Unimog. A l'époque, un représentant engagé de la société de véhicules industriels Beutlhauser est tout simplement venu à la ferme avec un Unimog et a monté immédiatement la charrue. Après avoir fait quelques tours dans le champ, Bill, le père, a été tellement impressionné qu'il soit si facile de labourer la terre avec l'Unimog que, peu de temps après, son propre U 2100 était à la ferme. « Bien évidemment, nous nous en servons encore », dit Michael Fraatz en souriant. Cependant, l'ancien véhicule n'est plus utilisé que pour emporter ou rapporter des marchandises ou pour les manœuvres.

L'exploitation agricole a, d'entrée, commandé le tout nouveau 529 qui depuis six mois complète la flotte de la société Fraatz, avec un équipement agricole sophistiqué de la société AS Baugeräte Söder située à Wildflecken. « En principe, ici nous faisons tout avec l'Unimog, donc tout le travail du sol, le semis, la fertilisation et le traitement phytosanitaire ainsi que la récolte du fourrage et des céréales », explique Michael en train d'accrocher le réservoir à lisier dans la cour du complexe réservé à l'engraissement des porcs. Selon Michael Fraatz, l'Unimog est parfait pour l'épandage du lisier : « En ce qui concerne les capacités tout-terrain, la maniabilité et la faible consommation, l'Unimog est dans tous les cas nettement supérieur à un tracteur tout en offrant davantage de confort derrière le volant », déclare Michael avant de partir de la ferme avec le lisier afin de l'épandre dans un champ d'une commune voisine. Michael Fraatz est en particulier séduit par la grande prise de mouvement qu'il a commandée en option. « En l'occurrence, j'ai toujours la vitesse requise pour toutes les machines installées et peut ainsi profiter à 100 % de la vitesse possible avec l'Unimog », explique l'agriculteur passionné de technique.

En ce qui concerne les capacités tout-terrain, la maniabilité et la faible consommation, l'Unimog est dans tous les cas nettement supérieur à un tracteur tout en offrant davantage de confort derrière le volant.

Michael Fraatz, agriculteur

Outre la flexibilité qu'offre le 529 de manière fiable et rapide lors de tous les travaux à effectuer, Michael Fraatz est également impressionné par sa capacité de chargement. Ceci est particulièrement clair lors de la récolte des céréales, car outre les 20 hectares de champs pour les besoins en fourrage des vaches de la ferme, la culture de céréales, de colza et de la betterave font partie des activités clés de l'exploitation. « Lors de la récolte sur les 260 hectares, nous rentrons toutes les récoltes très rapidement grâce à la surface de chargement supplémentaire de l'Unimog avec deux remorques », se réjouit Michael Fraatz.

Michael Fraatz, chef junior aime travailler avec l'Unimog.
Après la fauche, l'U 529 doit ressortir dans le champ avec l'andaineur.
L'U 529 a fait ses preuves comme tracteur avec le lourd réservoir à lisier.
Michael Fraatz, chef junior aime travailler avec l'Unimog.
1/3

L'Unimog assure toute la récolte du fourrage vert.

Entre-temps, le réservoir à lisier est de nouveau à sa place car l'andainage du trèfle coupé hier et destiné à nourrir les bovins, est prévu pour cet après-midi. Les cultures dérobées et la culture du trèfle permettent en effet à la société Fraatz de répondre en grande partie aux besoins de fourrage pour son élevage bovin.

L'andaineur est vite monté et l'Unimog part de nouveau pour la prochaine intervention. « Nous devons impérativement rentrer le trèfle avant les prochaines pluies », explique Michael en montant dans l'Unimog.

Bien que les journées de travail soient longues et que les tâches imparties au quotidien à Michael Fraatz, à son père Bill et à son oncle Tilo soient très diversifiées, il n'y a pas vraiment de stress dans le cadre idyllique de la ferme de Pölzig et, qui sait, si après le nouveau 529, la flotte ne sera pas encore augmentée.

Texte : Christian Bonk, photos : Henrik Morlock

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl