Certifié : apte pour la plage

Sauvetage aquatique avec l'Unimog sur l'île d'Usedom.

Thomas Labahn a intégré la brigade de sapeurs-pompiers volontaires d'Ückeritz il y a 14 ans et la dirige depuis cinq ans. Il connaît chaque pierre et chaque danger de sa commune. Et il y en a un certain nombre autour de ce village d'à peine 1 000 habitants.

Sauver des vies neuf fois par an.

D'un côté la mer Baltique, de l'autre la lagune. « Le sauvetage aquatique fait partie intégrante de notre travail », explique le chef Labahn. Ce quadragénaire, à la tête d'une brigade de 28 sapeurs-pompiers, coordonne les interventions d'urgence.

Les pompiers d'Ückeritz sortent chaque fois qu'une personne est portée disparue en milieu aquatique. Et cela arrive en moyenne neuf fois par an. Les spécialistes de la Société allemande pour le sauvetage des naufragés (Deutschen Gesellschaft zur Rettung Schiffbrüchiger, abrégée DGzRS) se chargent de la recherche sur l'eau tandis que les pompiers d'Ückeritz scrute le moindre signe d'espoir depuis la plage.

En toute sécurité à travers le sable.

Un seul véhicule permet de transporter les pompiers volontaires d'Ückeritz jusqu'au bord de l'eau : l'Unimog. Depuis quelques mois, un tout nouveau U 5023 est garé au dépôt. « Nous avons bien sûr étudié d'autres alternatives. Mais aucun autre véhicule ne propose un usage aussi bien universel que tout terrain. »

M. Labahn est ravi de sa nouvelle acquisition. « La profondeur de gué de 1,20 m a été particulièrement déterminante dans notre choix », explique-t-il. Les décideurs politiques et les pompiers sont vite tombés d'accord sur le fait que l'Unimog était indispensable pour les interventions sur l'île. Ils ont été conseillés dès le départ par la représentation générale Unimog.

1/6

Équipement spécial pour les interventions de sauvetage.

Parmi ses équipements, on peut citer le système d'échappement et l'admission d'air surélevés et l'imprégnation supplémentaire contre l'eau de mer. Tout comme le système de régulation de la pression des pneus entièrement automatique, les pneus cloutés 455/70R24 et le treuil hydraulique Rotzler offrant une longueur de travail de 40 mètres.

Le mât d'éclairage fixe peut être étendu jusqu'à cinq mètres. La cabine peut accueillir six pompiers. En plus du mécanicien, le chef de brigade possédant une formation de chef de section, une équipe d'attaque, une équipe nautique et, selon la situation, un pilote de bateau peuvent prendre place à bord. En effet, pour rechercher une personne portée disparue dans l'eau, l'Unimog tracte un canot pneumatique d'une longueur de 5,5 m avec un hors-bord de 90 CV sur une remorque spéciale.

Aucun autre véhicule ne propose un usage aussi bien universel que tout terrain.

Thomas Labahn, chef de la brigade de sapeurs-pompiers volontaires d'Ückeritz

Le pro de la logistique ne manque jamais à l'appel.

Mais les opérations de plage ne sont qu'une partie des compétences de l'Unimog. « Nous avons aménagé une superstructure ultra flexible », explique Thomas Labahn. La superstructure est fabriquée par le constructeur automobile Parkentin et les cinq conteneurs roulants par la société Günzburger Steigtechnik. Selon l'application, ils peuvent être remplacés et ferroutés en seulement trois minutes et demie.

En cas d'incendie, 16 tuyaux B sont posés. Il suffit de deux hommes pour dérouler 350 m de tuyaux. Et la remorque de transport de tuyaux en contient encore 750 m. Un conteneur d'hygiène et un conteneur pour l'équipement spécial feux de végétation devraient également être disponibles prochainement.

L'Unimog est tout d'abord un « véhicule d'équipement logistique ». En effet, ce n'est qu'une fois sur place que l'on voit ce qui nous attend.

Nous avons éveillé votre intérêt ?

emandez dès maintenant du matériel d'information sur l'Unimog !

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl