En avant, marche !

Les pompiers d’usine Mercedes-Benz font confiance à leur Econic comme véhicule de secours et d’extinction de petit gabarit.

Celui-ci permet à une équipe de six soldats du feu de se projeter sur le lieu d’intervention avec tout le matériel nécessaire. Grâce à sa hauteur de 3,20 mètres seulement, l’Econic trouve sa place dans toutes les casernes, même celles dotées de portes relativement basses.

Les pompiers de l’usine Mercedes-Benz de Ludwigsfelde parfaitement équipés grâce à leur Econic.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’un véhicule d’incendie ? La réponse est simple : « Il faut qu’il soit rapide et efficace », lance Patrice Fischer, responsable du service d’incendie et chargé de mission pour la protection anti-incendie à l’usine Mercedes-Benz de Ludwigsfelde. « Quand la situation devient critique, les premiers moyens déployés pour lutter contre le feu doivent être les bons. Il n’y a généralement pas beaucoup de temps pour acheminer des renforts en hommes et en matériel. »

Pour s’acquitter de leur mission, le pompier de 38 ans et ses collègues disposent de la meilleure arme, à savoir un Econic 1830 HLF utilisé comme véhicule de secours et d’extinction. « Dans les halls de l’usine, comme sur n’importe quel site de production automobile moderne, les zones à risque d’incendie sont nombreuses, sans parler des nombreuses installations de peinture », explique Patrice Fischer. « Un peu partout sont entreposés de nombreux matériaux inflammables, même s’ils sont parfaitement protégés. Lorsque nous arrivons sur place, nous devons être préparés au pire. »

L’un des premiers employeurs industriels de la région.

Le site implanté dans la région du Brandebourg, à une trentaine de kilomètres au sud de Berlin, peut se targuer d’un long passé industriel. En effet, l’usine de Ludwigsfelde produit des camions depuis 1965. Les premiers utilitaires légers Mercedes-Benz, des LN2, sont sortis des chaînes en 1991. Depuis 2006, l’usine de Ludwigsfelde fabrique les châssis-cabine du Mercedes-Benz Sprinter. Le centre de production emploie près de 2 000 personnes et compte parmi les principaux centres de formation et employeurs industriels de la région. « Notre service d’incendie compte 30 pompiers professionnels et 24 pompiers volontaires issus des services administratifs et de la production », explique Patrice Fischer. Lorsque la sirène retentit dans la caserne occupée jour et nuit, une première équipe de six personnes est envoyée sur le lieu d’intervention. Elle est composée d’un chef d’équipe, d’un machiniste et d’hommes de terrain spécialisés dans les interventions et l’extinction. Tous sont des pompiers professionnels formés dans le centre régional dédié. Grâce à leur nouvel Econic 1830, ils peuvent se projeter rapidement et en toute sécurité sur le lieu d’intervention.

Grâce à faible hauteur, l'Econic trouve parfaitement sa place dans notre caserne. Quand il faut intervenir rapidement, il réagit exactement comme nous l'attendons.

 

Patrice Fischer, responsable du service d'incendie de l'usine de Ludwigsfelde

Un équipement sur mesure pour le service d’incendie interne.

Véritable concentré d’énergie, l’Econic est doté d’un moteur Euro VI de 220 kW, d’une boîte de vitesses automatique Allison et d’un ralentisseur fabriqué par l’entreprise Ziegler, située à Giengen an der Brenz (Allemagne), spécialement pour les besoins du véhicule d’intervention et de transport d’équipe. Basé sur la norme HLF 20 fixant les équipements des services d’incendie, l’appareillage est conçu pour les besoins spécifiques des pompiers d’usine.

« Moins d’hommes, plus de matériel », lance Patrice Fischer pour expliquer le concept. « Grâce à sa faible hauteur, l’Econic trouve parfaitement sa place dans notre caserne. Quand il faut intervenir rapidement, il réagit exactement comme nous l’attendons. Le grand pare-brise panoramique et la caméra de recul nous permettent de bénéficier d’une excellente visibilité de tous côtés. »

Un atout majeur : la cabine à accès surbaissé.

Le nouveau fleuron du service d’incendie de l’usine de Ludwigsfelde est équipé d’une pompe à incendie Ziegler FPN 10-2000-1H et de nombreux outils de lutte contre le feu et de secours techniques. La citerne offre une capacité de 2 000 litres d’eau et de 200 litres de mousse. Les pompiers ont à leur disposition quatre appareils respiratoires à air comprimé transportés dans l’espace réservé à l’équipe, derrière la cabine. « Lorsqu’ils montent ou descendent du poste de conduite ou de la cabine qui leur est réservée, mes hommes ont une marche de moins à gravir ou à descendre par rapport à des véhicules d’équipement comparable carrossés sur la base d’autres modèles », se réjouit Patrice Fischer. « Le concept d’accès surbaissé de l’Econic est un atout majeur, notamment pour les hommes avec leur appareil respiratoire de 15 kilogrammes sur le dos. »

Source: Transport Magazin 4/2016
Texte: Christian Schmidt
Photos: Kristian Barthen

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl