Renforts
demandés.

Les pompiers volontaires d'Ohrdruf éteignent les feux de forêt avec un Unimog tout-terrain.

Les pompiers volontaires de Ohrdruf dans la région du Gotha sont venus à bout d'interventions majeures : les 50 pompiers locaux ont dû affronter de nombreux feux de forêt en 2019. De plus, depuis le retrait des pompiers spécialisés, ils sont également responsables du terrain d'exercice militaire tout proche. Pour maîtriser toutes ces tâches, les pompiers volontaires peuvent compter sur l'assistance d'un camarade fiable : un Unimog tout-terrain, dont la contenance et l'endurance ne sont plus à démontrer.

L'Unimog U 5023 rouge flamboyant tient ses promesses. Avec une puissance de 231 ch, et une structure de lutte contre l'incendie classique TLF 4000 de la société Ziegler, il est le partenaire idéal pour les interventions sur des terrains difficiles. En plus de 4 000 l d'eau, le véhicule de lutte contre les incendies peut également contenir 500 l de mousse d'extinction et transporte cette charge en toute fiabilité jusqu'au lieu d'intervention – même sur des chemins non goudronnés.

Le responsable des sapeurs-pompiers parle du champion tout-terrain.

Les étés de plus en plus chauds, et un territoire de plus en plus étendu mettent les hommes et le matériel à rude épreuve. Pour assurer leur capacité opérationnelle, les pompiers volontaires de Ohrdruf ont besoin de renforts compétents en tout-terrain. Le responsable des sapeurs-pompiers René Eisentraut connaît bien les besoins lors des interventions.

Monsieur Eisentraut, les pompiers volontaires de Ohrdruf ont-ils déjà eu par le passé des véhicules de la marque Unimog?

Non, en fait avant le TLF 4000 nous n'avons pas eu d'Unimog. Mais ces dernières années nos tâches sont devenues plus conséquentes. Pour cela, nous avions besoin d'un fourgon d'incendie plus grand et plus performant.

Pourquoi l'Unimog U 5023 vous convient-il si bien ?

En plus de l'extinction des incendies dans notre ville, nous sécurisons également une zone boisée et depuis 2015, le terrain d'exercice de la Bundeswehr, l'armée allemande. Face à la diversité des tâches, le principal pour nous était de choisir un véhicule adapté à tous les terrains. Il doit pouvoir transporter notre équipement et nos hommes partout où cela est nécessaire.

Quelles étaient pour vous les alternatives au modèle Unimog ?

Pour être sincère, je dois avouer que face à ces exigences, nous n'avons cherché aucune alternative lors de notre nouvel achat. L'Unimog U 5023 s'est logiquement imposé. Il est conforme à la norme européenne applicable aux sapeurs-pompiers EN 1846 de la classe M3. Et l'Unimog U 5023 vient à bout de toutes les situations et de tous les terrains, en toutes saisons.

Face à la diversité des tâches, le principal pour nous était de choisir un véhicule adapté à tous les terrains.

René Eisentraut, responsable des sapeurs-pompiers volontaires de Ohrdruf

Quelles sont les tâches qui incombent aux sapeurs-pompiers volontaires de Ohrdruf ?

En moyenne, nous enregistrons entre 200 et 220 interventions par an. Mais il s'agit toujours d'une large palette d'opérations. Parmi elles se trouvent naturellement les interventions classiques de protection et d'extinction d'incendies. Mais nous assurons également la sécurisation des accidents ou la capture d'animaux errants.

Quelle est l'intervention la plus compliquée que vous ayez réalisée jusqu'à maintenant avec l'Unimog ?

Incontestablement, les feux de forêt toujours plus nombreux dans le Land de Thuringe représentent le plus grand défi que nous ayons eu à relever. Toute la région environnante était touchée. La situation a même été classée dans la catégorie des catastrophes, nous étions totalement mobilisés.

Pour couronner le tout, tous les hélicoptères étaient déjà en intervention. Nous ne pouvions donc attaquer le feu que depuis le sol. Cela complique considérablement le travail. Sans l'Unimog U 5023, nous n'aurions pas pu maîtriser aussi rapidement la situation. Grâce à lui, nous avons pu atteindre le foyer de l'incendie et l'éteindre malgré le terrain difficile. Il s'agit vraiment d'un plus pour notre brigade de sapeurs-pompiers – et donc également pour la société. Un vrai champion en tout-terrain.

Norme européenne relative aux sapeurs-pompiers EN 1846

La norme européenne relative aux sapeurs-pompiers EN 1846 définit les caractéristiques techniques générales et les équipements des véhicules de lutte contre le feu. La norme EN 1846 classe notamment les véhicules dans trois catégories de tonnage et trois catégories d'utilisation : route (M1), terrain difficile (M2) et tout-terrain (M3). Grâce à ses propriétés, l'Unimog est conforme aux exigences les plus sévères, correspondant à la classe M2/M3.

Le véhicule de lutte contre les incendies Unimog peut contenir jusqu'à 4 000 l.
Le véhicule puissant vient facilement à bout des pentes sur les terrains difficiles.
Point d'orgue : le look flamboyant sur la superstructure de l'Unimog.
Pentes abruptes - aucun problème pour les pompiers volontaires de Ohrdruf.
Une maniabilité à travailler - pour cela, un terrain d'entraînement avec pylônes est suffisant.
Le véhicule de lutte contre les incendies Unimog peut contenir jusqu'à 4 000 l.
1/5

L'Unimog au service des pompiers.

Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de carrossage et rapportées des équipementiers de véhicules d'incendie ? Demandez votre kit d'information gratuit !

Commander le kit d'information

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl