Un peu plus
que les autres.

Nouvel Unimog U du service des ponts et chaussées de Magdebourg remplace plusieurs véhicules hors d’usage.

Depuis le mois de novembre 2020, le service des ponts et chaussées de Magdebourg est passé à la vitesse supérieure : Un Unimog U 527 se charge des ponts et des tunnels – et surprend encore une fois par sa polyvalence.

Pas seulement deux fois, mais trois fois mieux.

« Configurer l’Unimog a été un grand défi », déclare Andreas Angenstein, employé à la concession d’Ahlborn qui s’est vue attribuer la commande par la ville de Magdebourg. « Au mieux, le véhicule devait couvrir trois domaines d’application qui avant, étaient chacun réalisés par un véhicule », explique le directeur régional qui a participé dès le début au projet. « Nous nous sommes concertés avec les carrossiers pour essayer de trouver les solutions optimales aux exigences du service des ponts et chaussées. »

Il a fallu pratiquement un an pour personnaliser l’Unimog. L’Unimog devait être universel avec des fonctions aussi variées que les travaux du service des ponts et chaussées : En plus du nettoyage des murs du tunnel de Magdebourg, il devait réaliser de nombreuses tâches sur les ponts et les chemins d’accès existant sur les rives du fleuve Elbe. Il fallait également tenir compte du transport du matériel entre les chantiers et l’entrepôt pendant les travaux de maintenance et de réparation et lors de l’excavation des rives du fleuve ou des fossés.

Un vrai multitalent.

Grâce au nouvel Unimog U 527, il n’y a plus qu’un véhicule de base à entretenir et stocker, sans parler du plein d’essence et d’huile, mais qui travaille pour trois. Il développe 270 chevaux et possède un long empattement de 3.900 mm. Lors de la conception, il a fallu réunir les différentes applications pour que toutes les superstructures prennent place sur l’Unimog avec un seul système – ce qui n’a pas été simple : « Certains fabricants utilisent ici l’entraînement de la partie hydraulique du véhicule, d’autres préfèrent la prise de force du moteur ou encore la boîte de prise de mouvement de l’Unimog capable de développer 160 kW », explique Andreas Lein, directeur du département Technique d’application chez Ahlborn. « La société Hiab a proposé d’utiliser le système Twistlock connu. Aussitôt dit, aussitôt fait. »

Mit Hochdruck rund um den Globus: Unimog mit Tunnelwasch­gerät

Lors de la maintenance et de la réparation des tunnels, il est possible d’utiliser par exemple une plate-forme élévatrice du fabricant danois Versalift reliée au système Twistlock. Cette plate-forme élévatrice présente une hauteur de travail maximum de 18,5 m et de jusqu’à onze mètres sur les côtés. Les collaborateurs des ponts et chaussées peuvent agir dans une zone de pivotement allant jusqu’à 420°. Par ailleurs, la nacelle peut être tournée à 85° dans les deux directions. La nacelle est spécifiée pour 230 kg maximum et accueille aisément deux personnes. L’ensemble du système est entraîné par le système hydraulique de l’Unimog via le deuxième circuit hydraulique. Grâce à un compartiment à outils avec stores roulants et système Sortimo intérieur, il est possible de ranger correctement les outils et le matériel transporté.

Utilisée par le côté, la plate-forme d'accès Versalift a une portée de 11 mètres.
Pratique : les outils et les pièces sont rapidement à portée de main dans les boîtes à outils latérales.
Le réservoir d'eau pour les opérations de nettoyage peut contenir jusqu'à 5 000 litres.
Utilisée par le côté, la plate-forme d'accès Versalift a une portée de 11 mètres.
1/5

Outre la plate-forme élévatrice de Versalift, le système Twistlock de l’Unimog U 527 peut accueillir une grue et un plateau du carrossier Hiab. Le plateau sert au transport des matériaux et des déchets de construction, la grue Hiab simplifie le chargement et grâce à son treuil intégré, elle permet également d’accéder aux zones d’intervention en recul. L’Unimog est aussi équipé d’une option pratique qui permet de monter un grappin à deux mâchoires sur la grue, en vue des petits travaux d’excavation. Ainsi, l’Unimog remplace un autre véhicule de chantier.

À propos chantier – le Magdeburger Citytunnel sera terminé en 2022. Il s’agira du troisième tunnel de la ville, également sous la charge du service des ponts et chaussées. Ici aussi, le nouvel Unimog attaquera son troisième grand domaine d’intervention : le nettoyage des murs du tunnel. Pour cela, le véhicule sera équipé de l’appareil de lavage pour tunnel MFK 500-T signé Mulag. Il comprend un réservoir d’eau de 5.000 litres avec une pompe haute pression, un système de savonnage et un pistolet à main haute pression de 30 m.

L'Unimog U 527 peut être équipé de diverses superstructures par les employés du bureau d'ingénierie civile en un temps relativement court.
La grue Mulag peut être prolongée par un godet d'excavateur.
L'Unimog U 527 peut être équipé de diverses superstructures par les employés du bureau d'ingénierie civile en un temps relativement court.
1/7

Un peu plus que nécessaire.

« Pour pouvoir instruire les collaborateurs des ponts et chaussées de manière optimale, la ville a même bloqué l’accès de l’un des tunnels pendant toute une soirée, » rapporte Andreas Lein. La société Ahlhorn a attaché beaucoup d’importance à ce que les collaborateurs des ponts et chaussées chargés de conduire l’Unimog reçoivent des instructions détaillées. « Pour l’Unimog, le véhicule de base, nous avions prévu trois jours, et une journée pour chaque superstructure, » poursuit Andreas Angenstein. Les différents acteurs sont encore en contact étroit : « Le service des ponts et chaussées a rapporté que l’Unimog est même encore plus polyvalent que prévu. Entretemps, il sert aussi à éliminer les graffitis et à nettoyer les murs à isolation thermique, ce qui au départ, n’était pas prévu. »

Au final, rien de surprenant que le véhicule fasse encore une fois honneur à son nom, Unimog, véhicule à moteur universel. Mais il reste une expérience positive pour tous ceux qui l’utilisent.

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl