Grand
modèle.

Les jeunes sapeurs-pompiers s'entraînent sur un Mini Unimog fait maison.

« En cas d'incendie, appelez le 112 » : cette formule doit aider les enfants à mémoriser plus facilement le numéro d'urgence des pompiers. Au cas où ils auraient un jour besoin d'aide. Mais comment sont formés ceux qui portent secours ? Andreas Gasser, pompier volontaire à Neuenhain, dans la Hesse, a proposé une solution un peu spéciale, qui facilitera également l'apprentissage des jeunes sapeurs-pompiers. Son Unimog miniature est exactement à la bonne taille pour les jeunes sapeurs-pompiers. Et grâce à son équipement fidèle à l'original, il est parfaitement adapté à la formation technique des « renards de feu ».

Un assistant en cas d'urgence.

Dès leur sixième anniversaire, garçons et filles peuvent rejoindre les jeunes sapeurs-pompiers volontaires de Neuenhain. C'est le cas du fils d'Andreas Gasser, la quatrième génération à perpétuer une tradition familiale. « À cet âge, les enfants n'atteignent généralement pas la taille des pneus qui équipent nos véhicules », explique Marco Müssig, chef de brigade et président de l'amicale. C'est un problème car les véhicules et leur équipement ne conviennent pas aux enfants : ils sont lourds, encombrants et leur utilisation est donc potentiellement dangereuse.

Or, les plus petits veulent imiter les adultes. « Au cours des dernières années, nous nous entraînions avec de petits tuyaux dans des caisses et des boîtes », explique Marco Müssig. « Nous devions soulever les enfants jusqu'au poste de commande de la pompe pour qu'ils puissent voir ce qu'il s'y passe. » En 2018, Andreas Gasser a eu l'idée de construire lui-même un petit véhicule pour les jeunes sapeurs-pompiers. Un projet pas aussi simple, car la sécurité des « renards de feu », le nom des jeunes pompiers de Neuenhain, doit évidemment être garantie à tout moment.

La passion rencontre l'inventivité.

« J'ai été infecté par le virus Mercedes-Benz quand j'étais enfant », plaisante Andreas Gasser, qui se souvient avoir observé son voisin lorsqu'il travaillait. Ce n'est pas un hasard si le véhicule d'entraînement miniature est un Unimog. Après avoir terminé son apprentissage de mécanicien automobile chez Daimler à Francfort, il a acheté son propre Unimog – « un tas de ferraille », se souvient-il, amusé. Il a réparé et bricolé son Unimog 411 pendant cinq ans, avec beaucoup de minutie, jusqu'à ce qu'il soit à nouveau en état de marche. Une expérience précieuse pour la construction ultérieure du sosie miniature rouge vif, qui se déplace désormais au pas, propulsé par un moteur électrique, sur le site des pompiers volontaires de Neuenhain.

« Après avoir passé de longues heures sur mon modèle de CAO 3D, la construction matérielle fut plutôt rapide », se souvient Andreas Gasser. Le châssis, la cabine et la carrosserie étaient terminés à l'hiver 2019. Après l'installation des câbles et des fils, j'ai entamé les travaux de finition. « La pompe constituait le plus grand défi », explique le bricoleur. Sa pompe centrifuge auto-aspirante, de seulement 24 V au lieu des 230 V habituels, n'est pas disponible à la vente – il a donc fallu la fabriquer soi-même. Le tuyau branché à la pompe achemine 3 000 litres par heure en eau libre.

Un véhicule miniature polyvalent.

Selon Andreas Gasser, un Unimog complet doit être équipé d'un treuil. Le véhicule miniature est quant à lui doté d'un câble en plastique pour des raisons de sécurité. Tout comme son grand frère, son utilisation est flexible. « Selon les exercices que nous pratiquons avec les enfants, nous pouvons fixer une ou deux boîtes à la superstructure », explique Marco Müssig. Les « renards de feu », qui ont entre six et dix ans, peuvent conduire eux-mêmes l'Unimog à batterie électrique.

Grand ou petit format : priorité à la sécurité.

« Un tel véhicule miniature de fabrication maison n'est bien sûr pas homologué par le TÜV », déclare Andreas Gasser. L'ingénieur en mécanique a donc apporté un soin particulier à la conception du mini camion. Dès le départ, il était clair pour lui que les enfants ne devaient s'entraîner que sur un véhicule zéro émission. La batterie du véhicule a une autonomie d'une heure et demie lorsqu'elle est pleinement chargée et peut être activée et désactivée à l'aide d'une télécommande. Ainsi, le formateur garde le contrôle pendant que les pompiers juniors effectuent leurs exercices dans une zone sécurisée. La pompe, l'alternateur 230 V et le treuil d'une puissance de 900 W sont également reliés à la télécommande. La sirène et le klaxon, indispensables à tout camion de pompiers, ont un volume réduit qui préserve l'ouïe des enfants.

Enseignant dans un établissement professionnel, Andreas Gasser avait une autre mission, en plus d'organiser des exercices aussi réalistes que possibles : « Je voulais obtenir un effet didactique à la fois pour les pompiers et pour mes élèves, c'est pourquoi tout avait son importance dans les fonctions ». L'exemple de la batterie et de son fonctionnement permet de donner un excellent cours de physique, explique Andreas Gasser, spécialiste de la mobilité électrique.

1/7

Passionne déjà la génération suivante.

100 heures de travail pour la conception et 600 heures pour la construction ont été consacrées à l'Unimog des jeunes sapeurs-pompiers de Neuenhain. « Mon arrière-grand-père était l'un des membres fondateurs de l'association », révèle Andreas Gasser. C'est une passion familiale.

Comme les autres « renards de feu », son fils a dû passer un examen de conduite avant de pouvoir prendre le volant du mini-camion. Un siège très disputé. « Les enfants faisaient de gros yeux », raconte Marco Müssig en évoquant ce jour de septembre 2020 où il a présenté l'Unimog miniature – en petit comité en raison de la pandémie de Covid 19.

« J'aimerais bien agrandir ma collection d'Unimog, mais comme d'habitude, c'est l'espace qui manque », explique Andreas Gasser, qui roule encore occasionnellement avec son Unimog 411. Son modèle miniature à l'étoile sera, quant à lui, facile à ranger. Il est entre de bonnes mains avec les « renards de feu » de Neuenhain et n'a pas fini de susciter l'enthousiasme des jeunes recrues.

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl