La passion de l’agriculture.

Sur sa chaîne YouTube, Ludwig Weinfurtner raconte son quotidien avec l’Unimog.

Ludwig Weinfurtner vit à Trasching en Bavière et suit une formation de mécanicien. Jusqu’ici, rien de spectaculaire. Mais lorsqu’il effectue des travaux agricoles avec son Unimog 411 pendant son temps libre, près de 22 300 personnes le regardent faire. C’est le nombre d’abonnés que compte actuellement la chaîne YouTube de ce jeune de 20 ans. Preuve que l’Unimog suscite l’enthousiasme - celui de Ludwig Weinfurtner et de son public.

Quand les images parlent d’elles-mêmes.

Lorsqu’il s’extasie sur son Unimog, les spectateurs en oublieraient presque qu’il parle d’un véhicule. Il dit de lui qu’il est « décontracté, confiant, puissant et constant ». Ludwig Weinfurtner confirme rapidement ce qui peut difficilement échapper à son interlocuteur : « L’Unimog est pour moi plus qu’un simple véhicule. »

Ses vidéos sont appréciées pour leur authenticité : le public accompagne le jeune homme dans son quotidien, le regarder travailler, bricoler - et à aucun moment il ne dissimule sa langue maternelle, le bavarois. Son enthousiasme est omniprésent. L’un des nombreux commentaires apparaissant sous ses vidéos le résume bien : « En tant que Saxon, je ne te comprends pas très bien, mais on comprend toujours ce que veulent dire les passionnés d’Unimog. »

La notoriété de Ludwig Weinfurtner et de son Unimog a largement dépassé les frontières de la Bavière et de la Saxe. « J’ai des spectateurs dans le monde entier », explique-t-il. Les commentaires anglais, espagnols ou même coréens sous ses vidéos l’attestent. Toutes ces personnes ont une chose en commun avec Ludwig Weinfurtner : la passion pour ce véhicule polyvalent.

Un ADN unique.

L’Unimog et Ludwig Weinfurtner : l’endurance et la passion du défi sont dans leurs gènes. L’Unimog a été développé par des concepteurs ingénieux il y a 75 ans comme un appareil motorisé universel polyvalent. Et Ludwig Weinfurtner s’est très tôt passionné pour les travaux agricoles auprès de son grand-père.

Les premières années de l'Unimog et les premiers modèles à succès.

Ludwig Weinfurtner se souvient que son grand-père avait acheté le véhicule polyvalent pour des travaux de bûcheronnage. Mais l’Unimog avait bien plus à offrir. Aux mains du petit-fils, il sillonne désormais les forêts, les champs et les prés.

Le mécanicien en herbe ne veut pas simplement aller en promenade dans son Unimog : il veut le fait travailler. « L’Unimog sait tout faire. Peu importe le travail que vous lui confiez : il l’accomplira sans problème. Et mieux que les autres », explique le jeune homme avant de poursuivre : « Pour moi, il fait partie de la famille. »

Tout a commencé avec son grand-père, qui a non seulement transmis à Ludwig Weinfurtner sa passion pour l’agriculture, mais aussi son enthousiasme pour l’Unimog.
Et Ludwig Weinfurtner a également reçu son Unimog 411 de son grand-père. Il est à la base de son travail vidéo.
Ludwig Weinfurtner montre régulièrement sur YouTube les nombreuses applications de l’Unimog.
Équipé d’un broyeur latéral, l’Unimog 411 a de l’allure.
Ludwig Weinfurtner et son Unimog sont entourés de verdure lorsqu’ils travaillent en forêt ou dans les prés.
Futur mécanicien, le jeune homme de 20 ans est techniquement au point et aime travailler sur l’Unimog, son MB-trac, etc.
Des petites réparations aux gros travaux : Ludwig Weinfurtner relève chaque défi – « comme l’Unimog ».
Ludwig Weinfurtner aime exprimer sa passion pour l’Unimog - parfois en suivant les dernières tendances.
Tout a commencé avec son grand-père, qui a non seulement transmis à Ludwig Weinfurtner sa passion pour l’agriculture, mais aussi son enthousiasme pour l’Unimog.
1/8

Aussi polyvalent que l’Unimog.

L’Unimog 411 est le héros de la chaîne Youtube. Un broyeur latéral tient le second rôle. « Cette combinaison montre tout ce que l’Unimog peut faire en même temps : à l’avant une faucheuse, sur le côté un broyeur et à l’arrière une remorque. » Ludwig Weinfurtner a acquis ce broyeur grâce à la grande communauté de fans de l’Unimog. « C’est un symbole fort de la puissance du véhicule et de la communauté », se réjouit-il.

Il aime vraiment les membres de la communauté Unimog. Parfois, il filme leur travail avec l’Unimog. Sa chaîne mélange la passion pour l’ancien et le respect de la nouveauté.

L’Unimog nous montre tout ce qui est possible et que l’on peut tout faire.

Ludwig Weinfurtner, vidéos sur l’Unimog et les travaux agricoles

De la Bavière au reste du monde.

Ludwig Weinfurtner travaille actuellement sur un MB-trac dans l’atelier. Il veut remettre à neuf ce tracteur avec des organes Unimog, puis l’échanger contre un Unimog - pour Ludwig Weinfurtner, rien ne vaut le véhicule polyvalent.

« On peut considérer l’Unimog comme un modèle », résume le jeune passionné. Il nous montre tout ce qui est possible et que l’on peut tout faire. Que l’enthousiasme devrait être une valeur universelle et que l’on devrait s’intéresser à beaucoup de choses. Parce qu’alors on comprend mieux les liens qui existent. L’Unimog peut faire évoluer notre personnalité. Il nous apprend à être enthousiaste. » C’est ce qui le motive. C’est pourquoi Ludwig Weinfurtner passe en moyenne 15 à 20 heures à monter ses vidéos - pour apprendre de l’Unimog, mais aussi partager avec ses 22.300 abonnés.

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl