Test d'endurance sur le verglas et la neige.

Dans le cadre du renouvellement de son parc roulant, VR Track teste actuellement un Unimog U 427 sous toutes les coutures.

Solution technique de haut vol, l’Unimog est un partenaire et un travailleur sur qui l’on peut toujours compter. Pour comprendre pourquoi ses aficionados sont aussi nombreux, il faut souvent le découvrir de plus près. Rattachée à VR Group, l’entreprise finlandaise VR Track en est la parfaite illustration. L’entreprise compte un effectif de 1 800 personnes chargées de l’exploitation de 6 000 kilomètres de voies ferrées. Présente en Finlande et en Suède, la société VR Track est par ailleurs un bureau d’études, une entreprise de construction et un prestataire de services de maintenance, spécialiste des projets d’infrastructure. Enfin, VR Track est un fournisseur important de matériels de construction ferroviaire que l’on peut qualifier de pionnier dans son secteur d’activité par sa réactivité et son potentiel d’innovation.

Parmi ses clients, VR Track compte notamment des organismes gouvernementaux et des communes, des ports et des entreprises industrielles. VR Track est impliquée dans de nombreux partenariats où elle est amenée à gérer des projets d’infrastructure avec pour principal objectif une hausse de la productivité et une amélioration de la qualité, le terrain de jeu privilégié de l’Unimog.

Son ambition : se doter de véhicules légers, dépollués et avantageux en termes de prix.

Après une évaluation récente de son parc roulant, VR Track est arrivée à la conclusion que sa flotte actuelle de véhicules rail-route n’était plus en mesure de répondre aux exigences de l’entreprise en termes de modernité et de respect de l’environnement. Il n’y avait donc qu’une seule solution raisonnable : remplacer les anciens modèles par de nouveaux véhicules légers, dépollués et offrant un bon rapport prix/performances.

Qu’il soit équipé d’une fraise à neige ou d’une grosse lame biaise, l’Unimog est le porte-outils idéal.
Le spécialiste rail-route en mission de déneigement.
L'Unimog en essai hivernal dans le grand Nord.
Qu’il soit équipé d’une fraise à neige ou d’une grosse lame biaise, l’Unimog est le porte-outils idéal.
1/3

Un cahier des charges favorable à l’Unimog.

VR Track a établi un cahier des charges précisant ses besoins. La polyvalence figurait tout en haut de la liste des priorités. Le choix des responsables s’est donc inévitablement porté sur l’Unimog. C’est ainsi qu’ils ont acheté au printemps 2017 un premier véhicule pour la réalisation d’un projet pilote. L’idée était de soumettre l’Unimog à des tests intensifs au printemps et en hiver, dans le cadre de projets de construction et de maintenance. L’objectif était de tester la fonctionnalité et la convivialité du véhicule, mais aussi son potentiel pour l’entretien des voies ferrées tout au long de l’année, les exigences et contraintes différant fortement d’une saison à l’autre.

Un nouvel Unimog rail-route au service des tramways de la capitale autrichienne.

D’entrée de jeu, la polyvalence a fait l’objet d’une attention toute particulière dans le cadre du projet pilote. L’Unimog, mais aussi ses équipements, se devaient de faire leurs preuves tout au long du projet. L’hiver, VR Track utilise l’Unimog pour le déneigement des voies ferrées et des infrastructures. L’équipement complémentaire comprend notamment une lame biaise, une fraise à neige, un balai à neige ainsi qu’une grue Hiab munie d’une nacelle à l’aide de laquelle les opérateurs peuvent effectuer des travaux d’entretien et de maintenance notamment sur des équipements électriques et installations d’éclairage. Les outils du service hivernal devaient également être adaptés au déneigement des rues et des terrains. L’Unimog rail-route a également été utilisé comme véhicule tracteur dans le cadre de missions de transport avec diverses remorques. Son système de guidage sur rails ZARGO présente la particularité de pouvoir s’adapter tant aux voies larges finlandaises, d’un écartement de 1 524 mm, qu’à celles de Suède d’un écartement standard de 1 435 mm.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Commandez dès à présent le dossier d'information gratuit sur l'Unimog rail-route :

Demander le dossier d'information

En images : Test d'aptitude en Finlande pour l'Unimog.

Des premiers résultats convaincants.

Pour évaluer le projet pilote, VR Track a établi un programme de tests détaillé assorti d’un système de reporting. Les résultats sont sans équivoque : l’Unimog est un camion léger capable d’évoluer très rapidement sur route pour se projeter sur les lieux d’intervention à une vitesse pouvant atteindre 89 km/h. Son enraillement s’effectue rapidement et sans le moindre problème. Il constitue une plateforme idéale pour les outils et équipements portés ou montés. Ce véhicule polyvalent et convertible s’est également très bien acquitté de ses diverses missions et s’est parfaitement adapté aux conditions météorologiques difficiles.

Le succès de l’opération est également à mettre au compte de l’entreprise Veho Oy, représentation générale de Mercedes-Benz basée en Finlande, et de son responsable commercial Risto Eränen, qui encadre le projet pilote, coordonne la mise en œuvre et s’occupe de la formation de l’équipe d’opérateurs. Les utilisateurs ont suivi un stage théorique intensif en février 2017, puis une formation pratique effectuée sur le véhicule équipé d’une grue.

Au final, l’Unimog a réussi brillamment tous ses examens, que ce soit avec une fraise à neige dans le nord de la Finlande, généralement recouvert d’un épais manteau neigeux, qu’avec un chasse-neige ou une balayeuse dans l’est du pays, sans compter les missions spéciales que VR Track lui a confiées. « Nous avions besoin de faire cette expérience en conditions hivernales afin d’être en mesure de savoir si l’Unimog est adapté à nos besoins », explique Timo Riihimäki, vice-président en charge des activités Track Machinery, Rail Materials & Support Services chez VR Track. L’Unimog a également su faire ses preuves lors de la maintenance et de la réparation des caténaires, ce qui était important. Grâce à la transmission hydrostatique, qui permet de moduler la vitesse de travail en continu sur une plage de 0 à 50 km/h et peut même être télécommandée depuis la nacelle, tout a parfaitement fonctionné. Les chauffeurs apprécient tout autant la visibilité panoramique dont ils bénéficient depuis la cabine spacieuse que l’architecture de commande réussie.

Source : Unimog Magazin 2/2017
Texte : VEHO OY AB, Finlande

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl