Au service des arbres.

L'entreprise forestière Herter se dote d'un Unimog pour remplacer un convoi de deux véhicules.

Trêves et Alzey sont deux villes allemandes connues pour leurs espaces verts bien entretenus. Ce qui a l'air charmant est le résultat d'un travail de professionnels. Les pros de l'entreprise forestière Herter, basée à Treis-Karden (Allemagne) au bord de la Moselle, s'occupent des arbres, buissons et pelouses. En tant que directeur, Lars Bogdanski est responsable des plans d'intervention et de la flotte de l'entreprise.

C'est donc lui qui a décidé de mettre en service cette année, en début de saison, un Unimog entièrement neuf, équipé d'un grand nombre d'options parfaitement adaptées à l'entretien des arbres et des pelouses. « Nous avons choisi l'Unimog car il remplace un convoi de deux véhicules », explique Lars Bogdanski. Quand on le regarde, on remarque immédiatement le système de signalisation monté à l'arrière qui est imposé par la loi sur les routes nationales et secondaires. « En raison des mesures de sécurité routières prescrites, nous devions jusqu'à présent prendre deux véhicules pour rejoindre le lieu d'intervention », explique le directeur de l'entreprise forestière.

Lorsque l'Unimog sort pour aller entretenir des arbres, il y a le plus souvent deux personnes à bord qui peuvent donc effectuer plusieurs opérations en même temps. Lors de la saison d'abattage des arbres d'octobre à mars, c'est surtout le broyeur haute performance de Schliesing qui intervient. Il se charge de troncs d'un diamètre allant jusqu'à 30 cm et souffle les copeaux de bois immédiatement dans la superstructure du plateau basculant. Celle-ci peut basculer des deux côtés et a une capacité de sept mètres cubes. « Elle nous permet de rester flexible lorsque nous déchargeons et de manœuvrer dans les espaces les plus réduits », explique Bogdanski. Le broyeur déborde de puissance. À la vitesse maximale, il hache dix mètres cubes solides de bois en même pas une demi-heure. Pour apaiser son énorme « faim de bois », l'Unimog est équipé à l'arrière d'un treuil haute performance. Ce dernier permet de tirer les troncs venant d'être abattus au véhicule où ils sont broyés.

Découvrir d'autres Unimog en pleine action :

  1. Instagram

Pour une ville d'un vert magnifique.

Une fois la saison de l'abattage des arbres passée, l'Unimog révèle un tout autre talent : l'arrosage des arbres à Trêves et Alzey. Les amateurs d'espaces verts ne le savent souvent pas : quand il fait chaud en été, un arbre adulte a besoin de jusqu'à 200 litres d'eau par jour pour garder la forme. L'Unimog s'avère être également l'outil idéal à cela – car il se déplace avec beaucoup plus de rapidité et d'agilité entre les différents lieux d'intervention que le convoi utilisé précédemment. Il est possible de remplacer en moins d'une heure le plateau basculant par un réservoir de 3 800 litres. Un système d'arrosage doté d'un bras télescopique est alors monté à l'avant – l'Unimog est maintenant prêt à affronter de nouvelles tâches.

Transport des copeaux de bois dans la superstructure basculante.
Une deuxième tâche importante : l'arrosage des arbres avec la superstructure citerne de 3 800 l et le bras d'arrosage.
Lars Bogdanski a choisi l'Unimog car il remplace deux véhicules.
Transport des copeaux de bois dans la superstructure basculante.
1/3

Mais l'Unimog ne serait pas un bourreau du travail s'il n'entrait pas en ligne de compte pour de nombreux autres types d'intervention. « Comme l'entretien des arbres génère 60 % de notre chiffre d'affaires, nous avons tout d'abord réservé l'Unimog à ce secteur. En outre, nous l'utilisons pour des travaux forestiers classiques, l'entretien des paysages et les transports », voilà le projet à long terme de Lars Bogdanski. Si le petit nouveau fait ses preuves dans la flotte comme l'ont montré les premières semaines, son taux d'utilisation atteindra rapidement les 100 %. L'Unimog ne restera en aucun cas à l'entrepôt si aucun conducteur formé n'est disponible. Car il n'y a pas que Bogdanski et Herter qui ont le droit de conduire le nouvel Unimog mais l'ensemble des 16 collaborateurs de l'entreprise – et c'est quelque chose que les « partenaires en vert » font avec un grand plaisir.

Texte : Christian Bonk, photos : Henrik Morlock

hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl