Logistique du bois
dans le Tyrol.

L’Unimog U 530 puissant en action comme tracteur de semi-remorque.

La famille Thurner dans la région de Landeck au Tirol exploite une scierie depuis trois générations. Une menuiserie complète l’entreprise. Depuis l’arrivée du premier Unimog de la société en 1968, l’enthousiasme pour ce véhicule n’a pas cessé de croître de génération en génération. Dès le départ, les Unimog ont été adaptés individuellement aux exigences des Thurner. Un nouvel Unimog U 530 a récemment remplacé un ancien U 1450.

Un véhicule puissant et maniable en forêt.

Le nouvel U 530 est équipé d’une sellette d’attelage ainsi que d’un dispositif d’attelage réglable en hauteur, et dispose également d’une grue PENZ. Deux semi-remorques individuelles de Gögl Fahrzeugbau viennent compléter le véhicule tracteur Unimog pour les utilisations spécifiques dans la scierie et la menuiserie.

La matière première pour la menuiserie provient de la région grâce à la communauté agricole, dans laquelle les propriétaires forestiers se sont regroupés pour assurer ensemble la gestion sur les terrains accidentés des Alpes tyroliennes. Markus Thurner récupère les troncs d’arbres abattus avec son Unimog directement dans la forêt. Sur les chemins forestiers escarpés, la motorisation puissante de 300 ch (220 kW) est appréciable. En fonction de la longueur des troncs à transporter, le chef d’entreprise de 41 ans peut prolonger sa remorque progressivement de 2,5 mètres. Le transport de bois d’une longueur atteignant 12 mètres n’est donc plus un problème. La maniabilité de l’Unimog en tant que véhicule tracteur est conservée.

Déposé : Chargement et déchargement rapides de la semi-remorque spéciale de Gögel Fahrzeugbau.
Equilibrisme : En raison de sa construction étroite, l’Unimog est très à l’aise sur les sentiers de montagne.
En route vers la prochaine intervention : Transport de bois avec semi-remorque individuelle.
Déposé : Chargement et déchargement rapides de la semi-remorque spéciale de Gögel Fahrzeugbau.
1/9

Essieu orientable pour la remorque.

Pour les interventions dans les forêts sur les flancs de montagne escarpés, où les sentiers tortueux montent et descendent, la société Gögl a fabriqué la semi-remorque avec une superstructure à rancher. Elle est équipée d’un essieu directeur qui lui permet de rester parfaitement alignée avec l’Unimog. Un capteur au niveau de la cheville ouvrière qui s’enclenche dans la sellette d’attelage, mesure le braquage du volant du véhicule tracteur et transmet directement les données calculées à l’essieu de la remorque, d’où elles sont transmises aux roues depuis l’angle de braquage. La commande de direction de la remorque peut également être télécommandée ce qui apporte des avantages intéressants lors des manœuvres. La caméra de recul ainsi qu’une caméra supplémentaire pour la surveillance des outils rapportés complètent l’équipement. Différents projecteurs de travail assurent une sécurité supplémentaire lors des travaux avec la grue.

Les restes de bois produits par la menuiserie et la scierie sont transformés en copeaux de bois. Pour le transport, la deuxième semi-remorque est associée à un conteneur de 25 m³ et un essieu tandem. Ici également, les deux essieux sont munis de la direction automatique. Le crochet de 20 tonnes de Palfinger du dérouleur est monté directement au niveau de la remorque.

Projet mis en œuvre avec le partenaire UGV :

Auer GmbH

Unimog de 1952.

La famille possède également un Unimog de 1952. Senior Alois Thurner l’a récupéré auprès de l’armée suisse directement avec son équipement original. Depuis, il fréquente fièrement les rencontres des amateurs de voitures anciennes avec son petit bijou.

Ménage pluri-générationnel : les Thurner et leurs trésors.
Ménage pluri-générationnel : les Thurner et leurs trésors.
1/5
hidden-xs
visible-md and up (hidden-sm and down)
visible-lg and up (hidden-md and down)
visible-xl